Travailler au Qatar

61Le marché du travail est maintenant mondial, et il ne faut pas hésiter à s’exiler pour bénéficier de conditions d’emplois attractives et d’une bonne rémunération. Travailler à l’étranger est une expérience importante pour les jeunes diplômés, et un possible nouveau départ pour tous ceux qui ont fait le tour de la question en France, et si notre marché national du travail peine à offrir des jobs intéressants aux demandeurs d’emplois où à ceux qui veulent progresser dans leur secteur, il y a des pays qui ont le vent en poupe, en particulier ceux du golf, et le Qatar arrive en pole position. Toutefois, avant d’arriver à l’aéroport de Doha, avec ses valises et un bon job dans la poche, il y a des conditions à remplir pour pouvoir travailler au Qatar.

Les langues utilisées au Qatar

Nous sommes dans un pays ouvert sur le monde, et si la langue officielle du Qatar reste l’arabe, l’anglais est aussi couramment utilisé dans les échanges du quotidien. Toutefois, il y a certains postes qui ne nécessitent pas la pratique de l’une ou de l’autre de ces langues (voir nos offres de recrutement), même si parler l’arabe reste bien sur un avantage conséquent lors de sa recherche d’emploi à Doha où dans les villes limitrophes.

Formalités administratives à respecter

Diplôme éventuel, CV, et lettre de motivation

diplomePensez à une chose importante, lors de vos envois de CV : si un CV en français est possible, rechercher un emploi avec un CV traduit en arabe et en anglais est réellement un gros plus, qui peut vous faire passer tout en haut de la pile, en cas de nombreuses réponses sur une offre. Tout dépendra de la société, où de l’organisme d’état auquel vous allez postuler. Lisez consciencieusement ce qui est indiqué sur la fiche du poste à pourvoir. Ces documents devront être prêts dans l’optique d’un entretien téléphonique, ou dans le meilleur des cas, d’un entretien directement sur place, bien que si l’entreprise organise votre déplacement pour un recrutement, il y ait tout de même de fortes chances pour que vous obteniez le poste.

 

Le garant qatari

Comme dans de nombreux pays du Golf (c’est aussi le cas pour trouver du travail à Dubaï), le Qatar exigera que l’entreprise qui vous embauche se porte garante, devenant ainsi votre sponsor. La chose est aussi possible avec un particulier habitant au Qatar, où une administration locale. Votre sponsor devenant le garant auprès de l’état de votre bonne conduite et de votre assimilation des règles locales. Cela permettra aussi de vous intégrez plus rapidement dans la vie au Qatar, qui peut être déroutante pour des français qui n’ont jamais travaillé à l’étranger. Dans le cas d’un voyage, ou d’une sortie définitive du pays, il vus faudra l’autorisation de votre « sponsor », qui vous délivrera alors un permis de sortie, appeler « exit permit ».

Le visa et le permis de travail

C’est une surprise pour personne, en particulier pour les gens qui viennent d’un autre pays, où qui ont déjà beaucoup voyagé, le Visa est le formulaire indispensable pour toute entrée au Qatar, rien d’exceptionnel à cela. Il faudra y ajouter (ou le remplacer selon les cas), un permis de travail, délivré par l’état du Qatar. La règle dit que trouver un emploi au Qatar ne donne pas forcément le droit à l’obtention de ce permis de travail. Toutefois, si votre casier judiciaire est vierge (il sera contrôlé par un organisme appelé le CID), aucunes raisons ne s’opposent à l’obtention de ce document. Vos empreintes digitales y seront enregistrées, rien de nouveau sous le soleil, cette règle étant déjà en vigueur dans presque tous les pays du monde.

Une visite médicale de routine

Là encore, rien d’anormal, prise de sang pour s’assurer de votre bonne santé, après tout, il vaut mieux travailler dans un pays où les gens sont en forme, que le contraire.

Quels sont les différents types de contrats proposés aux expatriés ?

Le statut de l’expatrié est réellement un statut à part, quel que soit le pays choisi, et le Qatar ne fait pas exception à cette règle. Sous-entendu, venir de l’étranger pour travailler dans une société au Qatar garanti de biens meilleures conditions que si vous habitiez déjà sur le sol Qatari. Les avantages (ils s’appliquent aussi aux familles), sont importants, à vous de juger :

Un logement

Quand on connaît le prix de l’immobilier au Qatar, c’est un sacré coup de pouce à un bon démarrage.

L’assurance maladie

Les soins sont gratuits pour les expatriés qui trouvent un job au Qatar, c’est souvent l’entreprise qui se charge de régler les frais.

Un billet d’avion AR par an

Pour le titulaire du contrat de travail, mais aussi pour la famille proche (conjoint et enfants).

Les congés payés

Attention, ce sont des avantages uniquement réservés aux expatriés, qui n’existent pas dans les contrats locaux, d’où l’avantage de postuler aux annonces directement de France.

Le salaire

Comme dans tout emploi, il est négociable, c’est même un point qui est apprécié, le candidat doit savoir « se vendre » et mettre en avant ses compétences. Si vous quittez votre job, sachez que votre entreprise vous devra un mois de salaire par année travaillée, même si ce départ est de votre fait. Ainsi, vous ne rentrerez pas dans votre pays d’origine les mains vides, lorsque l’expérience se terminera (si elle se termine un jour, car de nombreux expatriés choisissent de s’installer définitivement au Qatar, et vu les conditions, nous comprenons aisément pourquoi).

D’autres questions ?

Les horaires de travail peut-être, juste à titre d’information, afin de maîtriser les tenants et les aboutissants avant de postuler à une offre d’emploi au Qatar ou dans les Emirats. Les pays du Golf se lèvent tôt, tout comme une majeure partie du monde. Ainsi, même si la journée commence entre 7 et 8h, elle se termine entre 14 et 15h, largement de quoi profiter des multiples attractions offertes par le Qatar, et de sa légendaire qualité de vie.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à postuler aux offres, elles sont nombreuses et variés, le Qatar étant un pays en plein développement, offrant des possibilités de carrières importantes et multiples. Travailler au Qatar, une nouvelle façon d’imaginer sa vie.