Les bourses d’études au Qatar pour étudier à l’université

Il n’y a pas que les demandeurs d’emplois et les jeunes diplômés qui sont intéressés par le Qatar. Les étudiants aussi, d’autant plus qu’à certaines conditions, il est possible d’étudier gratuitement au Qatar grâce à l’aide de la finance islamique. L’aide financière pour les étudiants étrangers est particulièrement importante dans certains secteurs, comme la médecine ou l’informatique.

 

Obtenir une bourse pour étudier au Qatar

Une bourse d’étude pour les étrangers, oui, mais à certaines conditions. Il y a des règles pour les étudiants non qataris, et c’est bien normal. Le mieux est quand même d’apprendre l’arabe avant de s’y rendre, ou de bien maîtriser l’anglais. Une demande de bourse pour financer ses études ne sera accordée qu’aux étudiants pouvant suivre les cours donnés à l’université, parler la langue du pays ou l’anglais usuel est donc la première priorité à respecter, même pour un futur médecin ou un chercheur qui voudrait y passer son master.

Dans la même veine, il est peu probable de pouvoir travailler au Qatar sans diplôme, à moins d’avoir de l’expérience, ou de trouver un emploi hors de France sans parler anglais.

Une aide financière mensuelle pour les étudiants

Ce sont un peu les mêmes principes que pour l’obtention d’une bourse en France. On va regarder de près les revenus de l’étudiant qui a fait la demande, en prenant en compte toutes les ressources dont il dispose. L’aide financière ne sera accordée que pour la durée des études au Qatar.

bourse-détude-au-qatar-150x150Ce sont les jours étudiés qui vont être pris en compte, il faudra donc bien connaître son cursus avant de faire sa demande de bourse, et il sera difficile d’en changer en cours de route, au risque de perdre l’aide financière à laquelle on a eu droit. Une fois le diplôme en poche, c’est vers le marché du travail au Qatar (ou ailleurs) qu’il faudra se diriger, mais la bourse s’arrêtera avec l’arrivée de l’été et les vacances scolaires de fin d’étude. De la même façon, si pour une raison quelconques les études sont interrompues, la bourse s’arrêtera elle aussi.

Un dispositif particulier, pour les étudiants en difficulté est toutefois mis en place permettant de prolonger l’aide financière du Qatar pour les étudiants. Il est ainsi possible de la faire prolonger sur 2 semestres supplémentaires, sous conditions de ressources bien évidemment.

 

Les règles spéciales qui s’appliquent aux étudiants qui ne sont pas Qataris

Rien d’exceptionnel là encore, mais des règles de bon sens à connaître. Ainsi, il faudra veiller à ce que tous les renseignements transmis soient à jour. Si on a des difficultés financières importantes, il faudra pouvoir expliquer pourquoi et les prouver à l’aide de documents attestant de sa situation. Il faut savoir que les revenus des parents vont aussi être prises en compte. Si vous ne pouvez pas compter sur l’aide de votre famille, là encore, il faudra pouvoir en apporter la preuve.

L’aide financière étudiante sera alors versée de septembre à juin si l’étudiant ne gagne pas assez d’argent pour faire face à ses besoins du quotidien.

Combien peut-on espérer toucher ?

L’aide du Qatar pour les étudiants étrangers peut être versée deux fois par an, et le montant forfaitaire à chaque versement peut être de l’ordre de 5000 ryal qatari (QR), mais chaque cas étant différent, c’est une commission qui va décider du montant.

Les aides du Qatar pour les étudiants

Heureux étudiants Qatari ! Dans la vie d’un étudiant, la bourse, même importante, ne peut prendre en charge tous les frais. C’est pourquoi les étudiants les plus pauvres se voient particulièrement aidés par le Qatar pour certaines dépenses incompressibles.

etudier-au-qatar

Les frais de scolarité

Même minorés, ils peuvent vite atteindre des sommes considérables. Les frais peuvent être payés dans leur intégralité, ou en partie pour les étudiants qui ne peuvent d’en acquitter. Le règlement des frais de scolarité se fait sur dossier et sur pièces justificatives. Au Qatar, les frais se payent souvent par semestre de scolarité, il se peut donc qu’il faille représenter son dossier 2 fois par an, mais là encore, tout va dépendre de chaque situation personnelle.

Le coût d’un logement

Se loger au Qatar, surtout dans les grandes villes du pays peut coûter cher, même si on atteint pas encore les niveaux de loyer de Hong-Kong et de New-York. Des auberges de jeunesse (ou leur équivalent) existe près des grandes universités, et une section spéciale du fonds d’aide pour les étudiants peut participer au coût du logement pendant les études.

Les frais de transport

C’est encore un point de dépense qui vient fortement impacter le budget d’un étudiant, raison pour laquelle on peut aussi demander une aide financière pour cela.

A lire aussi : les règles pour avoir un permis de séjour

Etudier au Qatar, même quand on a peu de ressources ou pas d’argent est possible, à condition de remplir les critères pour décrocher une bourse d’études. Le rêve d’étudier dans une université Qatari peut donc se transformer en réalité. Mais mieux vaut avoir un excellent dossier avant de formuler sa demande.