Commentaires fermés sur Déménagement à l’étranger : le guide des démarches administratives à réaliser avant de quitter la France

Déménagement à l’étranger : le guide des démarches administratives à réaliser avant de quitter la France

Posted by | 24 février 2016 | Nos dossiers spéciaux

Vouloir partir s’installer au Qatar, c’est avant tout devoir passer par quelques formalités en France avant de s’occuper de son déménagement international. Quitter la France pour le Qatar pose certaines problématiques, comme celle de la sécurité sociale, surtout s’il s’agit de partir vivre à l’étranger avec sa famille. Il faut aussi respecter des obligations vis-à-vis des impôts, en les informant de son déménagement, de son nouveau lieu de résidence, et du régime fiscal du pays en question. A suivre, la liste des démarches administratives avant de déménager au Qatar.

Ce qu’il faut régler avant de partir : les papiers

On commence par des papiers en règle. Un passeport valable plus de 6 mois après la date d’entrée au Qatar est préférable, cela évitera de courir au Consulat dès son arrivée. S’il s’agit de prendre un nouveau poste sur place, s’assurer que son visa pour travailler au Qatar est bien en règle.

formalités-pour-le-Qatar-300x167Dans la liste des papiers d’identité, ne pas oublier de glisser dans sa valise son permis de conduire, en vérifiant qu’il est valable au Qatar (la législation peut changer). Le mieux est encore d’avoir avec soi un permis de conduire internationale, qu’on se procure à la préfecture, les informations y sont traduites en anglais. Pour les couples mariés, prenez votre livret de mariage avec vous, ça peut servir pour faire valoir vos droits. Pour qui amène ses enfants au Qatar, prendre un certificat de naissance pour l’inscription dans une école française à Doha (lire aussi notre article sur les bourses pour étudiants).

Clarifier les questions d’argent

Pour les retraités, un simple coup de fil d’information à sa caisse de retraite est suffisant. Pour les actifs qui s’expatrient, il faut informer les impôts de son nouveau domicile fiscal (sachant que les salaires ne sont pas imposés au Qatar, il serait bête d’oublier de le faire). Il faudra remplir au minimum l’imprimé 2042 sur les revenus perçus pendant l’année écoulée.

Même chose pour sa banque. Votre agence doit connaître votre nouvelle adresse, mais il n’est pas nécessaire de fermer son compte en France, sauf si on ne veut plus jamais y revenir.

S’assurer

Tout dépend ce que votre employeur à Doha va vous proposer comme protection sociale. Par mesure de sécurité, on peut prendre en France une assurance assistance et rapatriement, mais celle-ci est généralement facturée à la semaine, donc l’addition peut monter très vite. Côté démarches, il faut informer sa caisse de sécurité sociale et sa mutuelle de son déménagement.

Avant de déménager

Enfin, n’oubliez pas de donner votre préavis à votre propriétaire en temps et en heure. VI sous possédez votre logement en France, pourquoi ne pas le louer en meublé le temps de votre contrat au Qatar (si un retour est prévu dans les années à venir). Ce sont des contrats d’un an qu’il est facile d’interrompre, et cela vous évitera de mettre toutes vos affaires dans un garde meuble.

Une fois sur place, pensez à vous inscrire sur le registre des français établis hors de France, notamment pour pouvoir participer aux élections.

démarches-Qatar

Un déménagement à l’étranger se prépare longtemps à l’avance, et quitter un pays impose de remplir ses obligations administratives. Ne pas le faire peut vous causer des désagréments sur place, et encore plus à votre retour en France.

3254 total views, 3 today