Commentaires fermés sur Devenir Mercenaire: Salaire 25000€/Mois

Devenir Mercenaire: Salaire 25000€/Mois

Posted by | 27 novembre 2017 | Les métiers qui recrutent

Voici un métier dont les médias adorent parler sans rien en connaitre : s’engager comme mercenaire ne s’apprend pas dans la presse ! Mais ne dites pas « mercenaire », c’est interdit par la loi. Dites plutôt contractor, là, c’est plus réglementé. Si vous voulez devenir militaire privé, vous devez connaitre :

  • Le salaire
  • Les formations
  • Les offres d’emploi

Travailler Au Qatar vous dit tout sur sur les points chauds de la planète (Syrie, Ukraine, Cote d’Ivoire, Birmanie, Irak, Libye…) et sur le recrutement pour aller y travailler.

Risquez sa vie : combien ça gagne ?

Plus les risques sont grands, et plus le salaire est important. Même chose pour les qualification. Un simple soldat ne gagnera pas cette somme. Un militaire bien entraîne ayant des responsabilités, oui.

Si vous voulez avoir la chance de dépasser les 10 000 euros par mois, il vous faut une formation à la hauteur de vos ambitions.

Si vous cherchez à vous expatrier, cet article peut aussi vous plaire : Où partir travailler dans le monde pour un français?

Les formations de contractor/militaire privé

Avant de songer à partir mettre vos services au plus offrant, il faut d’abord acquérir les bases. Plusieurs organismes de part le monde se proposent de vous former.

Une formation de contractor en France : FS2I CONSULTING FRANCE

  • Qui ? FS2I CONSULTING FRANCE, 24, avenue de Chambéry, 74000 ANNECY.
  • ​Tel : 04 50 69 01 00.
  • Durée du stage : 1 mois.
  • Lieu de la formation :  FRANCE (63 – Clermont Ferrand) + POLOGNE (Poznan).
  • Coût de la formation :  4810 € (SIA / A3P / CONTRACTOR / TIR). Ce prix comprend le voyage, la nourriture et l’hébergement.

Pourquoi suivre cette formation d’agent de protection rapprochée ?

Si vous souhaitez travailler en milieu hostile, c’est une formation qui est faite pour vous, même si vous êtes débutant. Le plus : 14 jours de stage combat en Pologne.

À terme, possibilité pour vous d’avoir votre carte pro européenne SIA et un diplôme reconnu à l’international (par 140 pays), appelé Close Protection Operative.

ATTENTION ! Vous ne pouvez postuler que si :

  1. Vous êtes majeur
  2. Pouvez fournir un certificat médical vous autorisant à pratiquer des sports de combat
  3. Avez un casier judiciaire B3 vierge.

Pour en savoir plus sur la vie de militaire privé dans un pays dangereux, lisez ceci : devenir mercenaire en Irak.

Qu’allez vous apprendre ?

  • À sécuriser des sites.
  • À prévenir et à réagir face à une menace.
  • La législation de garde du corps.
  • Les techniques de surveillance.
  • À préparer un itinéraire sécurisé pour prévenir les risques
  • Le mode de fonctionnement des terroristes.
  • À vous maîtriser en toute circonstance.
  • Des techniques de combats rapprochés.
  • À gérer votre stress.
  • À utiliser les équipements : gilet pare-balles, équipements GPS…
  • À tirer avec une arme.
  • À vous déplacer dans un endroit inconnu.

SECOPROTEC : formation agent de protection rapprochée armé

  • Qui ? SECOPROTEC, 5 rue Frédéric Mistral, 11 000 Carcassonne.
  • 09 81 11 12 11 – info@secoprotec.com
  • Durée du stage : 2 semaines.
  • Lieu de la formation :  FRANCE (Carcassonne) sur la plateforme d’entrainement.
  • Coût de la formation :  3500 €. Ce prix comprend l’hébergement, la restauration et les déplacements sur place.

ATTENTION  ! Vous ne pouvez postuler que si :

  1. Vous avez + de 18 ans,
  2. vous posséder le permis de conduire,
  3. Vous avez déjà de l’expérience dans la protection ou une carrière de militaire,
  4. Êtes titulaire d’une assurance en responsabilité civile,
  5. Vous avez des papiers en règle (passeport)
  6. Un certificat médical pour pratiquer les arts martiaux.

Qu’allez vous apprendre ?

  • À tirer (+ de 20 armes différentes)
  • À connaitre la façon de fonctionner des terroristes
  • À secourir, transmettre, fouiller, investir, récupérer une personne en danger.
  • La législation d’un métier qui n’est pas encore reconnu en tant que tel.

SECOPROTEC : contractor

  • Qui ? SECOPROTEC, 5 rue Frédéric Mistral, 11 000 Carcassonne.
  • 09 81 11 12 11 – info@secoprotec.com
  • Durée du stage : 3 semaines.
  • Lieu de la formation :  FRANCE (Carcassonne) sur la plateforme d’entrainement.
  • Coût de la formation :  4500 €. Ce prix comprend l’hébergement, la restauration et les déplacements sur place.

Les conditions sont les mêmes que pour la formation d’agent armé, l’extrait de casier judiciaire vierge en plus.

En Pologne : European Security Academy

  • Qui ? European Security Academy, Powstancow Slaskich 202 Street, 53-140 Wroclaw, Poland.
  • 06.02.39.94.48 -www.euseca.com
  • Durée du stage : 1 semaine, avec la possibilité d’ajouter des modules complémentaires
  • Lieu de la formation :  POLOGNE.
  • Coût de la formation :  1400 €.

Une petite vidéo pour en savoir plus sur la formation

Sachez-le : il est aussi possible de vous faire former en Russie.

Le programme

L’objectif est de vous préparer à intervenir en zone hostile, en vous apprenant à vous servir d’armes, à progresser dans un conflit armé, à vous battre à mains nues et à vous protéger. Un examen final viendra valider les acquis pour vous permettre de devenir mercenaire en Afrique ou ailleurs.

En Israel : BAGUERA

  • Qui ? Baguera Istrael, Netanya
  • 00 972 9 8857542 – info@baguera.org
  • Durée du stage : de 14 à 21 jours
  • Lieu de la formation :  Israel.
  • Coût de la formation :  formule 2 semaines – 5200 €, formule avancée 3 semaines – 7200 €.

Cette société fournie des formations très spécialisées accessibles à tous, comme :

  1. Protection rapprochée pour garde du corps
  2. Conduite opérationnelle évasive
  3. Krav Maga
  4. Tir de combat

Aux USA : PRAETORIAN

BON À SAVOIR : l’organisme a aussi des bureaux en France : 10-12 Boulevard Marius Vivier Merle, 69003 LYON Cedex 03. Tel : 04 50 69 01 00

  • Durée du stage : 5 semaines
  • Lieu de la formation :  Texas, USA.
  • Coût de la formation :  de 3410 à 5990 selon le diplôme préparé (PSD1 ou PSD2). Dans le prix sont compris le voyage en avion ainsi que l’hébergement. Profitez-en pour faire un peu de tourisme en dehors des cours !
  • Diplôme préparé : PSD d’Agent de Protection en Zones de Guerre

Les conditions

  • Formation ouverte à tous
  • Age minimum : 18 ans
  • Avoir le casier judiciaire B3 vierge
  • Passeport a jour
  • Certificat médical (sports de combat)
  • Justificatif de domicile
  • CV à jour
  • 2 photos d’identité récentes

BONNE NOUVELLE : les cours sont donnés en français !

Que dit la loi ?

Vous devez d’abord faire une distinction entre mercenaire et militaire pour une société privée (SMP). Pour l’instant, la loi française interdit le mercenariat.

À l’inverse, travailler pour une SMP, c’est fournir des services de sécurité et de défense pour :

  • Un gouvernement,
  • Une ONG,
  • Une entreprise.

Ces interventions peuvent se passer dans des zones de conflits. Il ne doit pas s’agir d’opérations paramilitaires.

Qu’est-ce qu’un contractor ?

Vous verrez ce terme être employé plusieurs fois dans cet article. On va dire que c’est la version « légale » du mercenaire. En tant que contractor, vous êtes employé par une SMP, et vous avez un engagement contractuel. Cela veut dire que vous êtes lié légalement à cette entreprise, et que vous êtes déclaré comme tel.

Pour le recrutement, c’est plutôt du côté des SMP étrangères qu’il faudra vous tourner, la législation française étant pour le moment encore assez flou sur le sujet. Seul le secteur maritime est pour l’instant concerné en France (lutte contre la piraterie).

Mes conseils pour devenir mercenaire français (contractor)

Vous n’avez pas de formation militaire et vous voulez quand même vous engager dans ce genre de carrière professionnelle ? Il faut dire que le salaire en zone de guerre, plus de 8000 euros par mois selon votre profil donne envie de prendre des risques.

Un autre métier qui paye très bien : travailler sur une plateforme pétrolière sans diplôme.

Comment vous faire embaucher ?

Commencez par une formation de qualité. Celles qui sont citées ici sont bonnes, mais il yen a d’autres. Certaines sociétés embauchent directement leurs bons stagiaires, car il y a de la demande. Reste que sans expérience militaire, c’est toujours plus compliqué.

Ce que vous devez maîtriser

Ce n’est pas parce que vous allez faire un stage que vous allez trouver automatiquement du travail. Le mieux, c’est quand même d’avoir une longue expérience dans l’armée (quelques années dans la légion étrangère ne suffisent pas).

Les gros plus :

  • Si vous connaissez déjà l’Irak et l’Afghanistan
  • Si vous savez tirer
  • Si vous savez vous abriter
  • Si vous parlez anglais
  • Si vous avez un diplôme
  • Si vous savez vous adapter à toutes les situations.

Informations à l’intention des anciens militaires qui veulent se reconvertir

Partir risquez votre vie n’est pas l’unique solution que vous avez pour vivre quand vous quittez l’armée, loin de là, et heureusement ! D’abord, dites vous que vous n’êtes pas seul : chaque année, il y en a 20 000 comme vous qui cherchent une nouvelle carrière ! La reconversion, comme eux comme pour vous est un droit !

Pour obtenir une formation de reconversion : vous devez avoir fait au moins 4 ans d’armée comme engagé.

La plus grande armée privée du monde: Blackwater (Academi)

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ? C’est une société militaire privée qui avait son siège aux USA et qui a été fondée par un ancien des forces spéciales, les SEAL. Elle a été rachetée en 2010 par USCT Holdings. Il y a 22000 employés, ce qui fait du monde prêt à aller se battre.

On a du mal à imaginer l’ampleur de cette société militaire privée américaine. Elle s’est développée suite à la privatisation de l’armée. Elle intervient surtout :

  • En Irak
  • En Afghanistan
  • En Ukraine,

Bref un peu partout où il y a de gros conflits et le besoin de maintenir l’ordre. Elle a même de gros contrats avec la CIA, c’est dire.

Un métier très dangereux

Même pour 1000 dollars par jour, ce qui peut être votre salaire si on vous demande de protéger les installations pétrolières en Irak, sachez que vous risquez votre vie à chaque minute !

Ces français qui combattent Daesh

On en parle moins que ceux qui font le voyage pour aller dans l’autre camp, mais il faut savoir qu’il y a des français qui se battent sur place contre le groupe terroriste. Le recrutement de miliciens antidjihad existe, avec comme motivation principale d’aller protéger les chrétiens.

Par contre, ici, pas de salaire. Il s’agit de bénévolat, même pour se payer le voyage !

Le plus célèbre mercenaire français: Bob Denard (1929-2007)

Je termine cet article par une histoire : celle de Bob Denard. Quand on parle de mercenaires, c’est ce nom là qui revient, et personne d’autre. Il faut dire que le célèbre mercenaire a plus d’une fois défrayé la chronique.

Une histoire hors du commun

Voici les grandes dates de sa vie :

  • 1945 : il s’engage dans la marine.
  • 1952 : il quitte l’armée à la suite d’une bagarre. Qui a commencé ? L’histoire ne le dit pas.
  • 1953 : fait 14 mois de prison pour sa participation à un complot contre Pierre Mendès France.

C’est ensuite que l’on retrouve sa trace dans de nombreuses guerres :

  • Yémen
  • Iran
  • Nigéria
  • Bénin
  • Gabon
  • Angola
  • Cabinda
  • Zaïre
  • Comores

Belle carte de visite, non ? La vie du mercenaire est un roman. Il a gagné beaucoup d’argent, en a perdu des tonnes, s’est marié plusieurs fois, et il s’est même converti à l’islam !

Pourquoi Bob Denard était-il aimé par ses hommes ?

Ce n’est pas parce qu’il savait se battre, non. Mais pour lui, un homme était toujours égal à un autre. Il a ainsi été le premier à faire défiler ses officiers sans faire passer les blancs devant les noirs (nous sommes en 1960, heureusement que cela n’a plus rien d’exceptionnel maintenant, mais il faut se remettre dans le contexte).

Où recrutait-il ses mercenaires ?

  • Dans la légion étrangère
  • Dans les troupes parachutistes.
  • Une fin difficile

Vers la fin de sa vie, l’argent venait à manquer, et les procès, eux, s’additionnaient. Car je vous le répète ici : être mercenaire en France, c’est interdit par la loi. Quand vous pensez qu’il ne touchait que 250 euros par mois de retraite pour sa participation à la guerre d’Indochine…

Ses mémoires ne sont jamais sorties. Il n’a pas eu le temps de les écrire, la maladie d’Alzheimer le rattrapant trop vite pour lui laisser le temps de coucher sur papiers ses nombreux secrets (il y a un paquet de dirigeants qui ont du fêter ça).

Vous qui rêvez d’aventures, vous l’aurez quand même compris : c’est loin d’être une activité professionnelle de tout repos. Si vous avez les capacités, vous pouvez gagner beaucoup d’argent, c’est vrai. Mais risquer votre vie au quotidien, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Et si c’est d’exotisme que vous rêver, voici mes pistes pour faire d’autres métiers dans d’autres pays :

332 total views, 3 today