Commentaires fermés sur Le Qatar en Algérie : de nombreux emplois créés grâce aux investissements récents !

Le Qatar en Algérie : de nombreux emplois créés grâce aux investissements récents !

Posted by | 12 juillet 2016 | Les pays voisins

Le Qatar investi en Algérie. Recrutement, offres d’emplois, stages : le peuple algérien en profite et il y a de belles opportunités à saisir. Les investissements y sont de plus en plus importants, ce qui se traduit par des milliers de nouveaux emplois pour les algériens. Ce sont surtout des postes de mains d’oeuvres qui sont à pourvoir, même si les diplômés peuvent aussi y trouver leur bonheur. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne nouvelle pour le pays et ses habitants, car en ces temps difficiles, tous les investissements économiques générateurs de jobs sont bons à prendre.

 

Les investissements du Qatar en Algérie


A ceux qui se demandent comment faire pour vivre et travailler au Qatar, sachez qu’il est aussi possible de profitez des investissements de l’émirat dans son propre pays. C’est le cas pour l’Algérie, dont les travailleurs évitent ainsi le coût de la vie à Doha, assez important quand on ne gagne pas encore très bien sa vie.

De grands projets bénéficient de ce partenariat entre les deux pays, comme le complexe sidérurgique à Jiiel, près de la capitale. Les tonnes d’aciers qui vont sortir de ses entrailles vont donner du travail à beaucoup d’habitant du coin (1000 emplois au minimum), sans compter la modernisation des infrastructures largement facilitée. Et ce projet n’est qu’un parmi beaucoup d’autres à venir.

 

Les projets en cours

D’autres accords sont entérinés : le lancement d’une usine d’ammoniaque, d’une usine d’engrais et l’achat de deux méthaniers. Là encore, il y a des milliers d’emplois en jeu, pour un début d’activité prévu en 2017.

Mais la sidérurgie, l’énergie et les mines ne sont pas les seuls secteurs à bénéficier de l’excellente coopération entre les deux pays amis. Les télécommunications sont aussi au coeur de l’investissement qatari en Algérie (rachat de Nedima). Ce sont des milliards de dollars qui sont appelés à être injectés dans l’économie algérienne.

 

Travailler pour le Qatar en Algérie


Au delà des retombés économiques, ce sont en premier lieu les emplois qui intéressent la population. Au vu de l’ampleur des projets, on peut parler ici d’engagements sur le long terme de nombreux salariés affectés à un éventail de taches. Les entreprises vont recruter, du besoin en main d’oeuvre peu qualifiée au cadre, en passant par l’ingénieur. Beaucoup de corps de métiers vont être concernés par ces opportunités, et l’Algérie en cette période de récession économique en a bien besoin pour lutter contre son chômage record.

travailler en algérie

Qui investi en Algérie ?

100000 emplois sur une décennie créés dans le pays grâce à l’argent des pays étrangers. Ce n’est pas un coup d’épée dans l’eau.

Les ressources naturelles du pays et le faible coût de la main d’oeuvre attirent de nombreux pays, au premier rang desquels on retrouve maintenant le Qatar, qui est plus présent en Algérie que les pays européens « historiques » comme la France. Et l’Asie dans tout ça ? Le continent asiatique arrive bien loin derrière les pays arabes (moins de 10% de la totalité des investissements).

Espérons que les investissements récents du Qatar en Algérie continuent d’être à ce niveau là, pour aider le pays à se sortir d’une situation économique difficile.

3631 total views, 2 today