Trouver du travail au Qatar

Pour tous ceux qui veulent trouver du travail au Qatar, des possibilités existent dans de nombreux secteurs, avec ou sans diplômes :

  • Dans l’informatique
  • La finance
  • Le tourisme : hôtellerie et restauration
  • Le luxe
  • Les compagnies aériennes
  • Le BTP
  • Le pétrole
  • La préparation de la coupe du monde de foot

Le Qatar offre des opportunités qu’il faut saisir. Pour trouver votre job à Doha, suivez le guide !

1. L’informatique : de nombreuses sociétés de sous-traitance sont installées à Doha


Trouver du travail au Qatar en informatique est facile. N’ont pas qu’il n’y ait pas de concurrence, bien au contraire, mais les besoins des entreprises du golf sont s’y importantes qu’elles recrutent sans cesse, un peu comme la Silicone Valley à son heure de gloire.

Bon plan : les espaces de co-working à Doha

Les offres d’emplois présentes de nombreux avantages, financiers et en nature pour les informaticiens qui vont oser sauter le pas, et cela n’est pas prêt de s’arrêter vu le développement incroyable des entreprises du Qatar.

2. Banque et finance, des pôles attractifs


C’est assurément le secteur qui recrute le plus en ce moment à Doha. Les sociétés d’investissements qataris sont plus nombreuses qu’à Monaco. Les postes à pourvoir sont de cet ordre :

  • Senior Manager,
  • Group Finance Director à Doha,
  • Head of Corporate Planning.

A lire aussi pour mettre toutes les chances de votre côté : les cabinets de recrutement à Doha

Principales banques de Doha

Souvent, les annonces proposées par les sociétés de recrutement ou par les grands groupes sont en anglais, et il faut maîtriser parfaitement cette langue pour y pourvoir.

Nous conseillons également aux conseillers financiers, sans grande expérience qui rêvent de travailler un jour au Qatar de postuler, même à des offres importantes, dans le but de se faire connaître et de se faire référencer par les sociétés en charge des recrutements dans le secteur.

3. Le tourisme, un secteur d’avenir pour le Qatar


Il n’y a qu’à voir le nombre d’hôtels récemment construits au Qatar pour comprendre que le pays investi énormément dans ce secteur, et il a raison. Très attractif, le Qatar a des atouts à mettre en avant pour attirer les touristes du monde entier, et le pays va avoir besoin de personnel performant pour offrir le meilleur accueil possible.

Voir le top 10 des hôtels recommandés

Source : Ljpromo Hotels Reviews

La coupe du monde 2022

Avec la coupe du monde, le Qatar va être au centre de toutes les attentions. C’est une étape importante à négocier pour Doha et les autres villes du pays.

CET ARTICLE PEUT VOUS INTÉRESSER : les villes où vont se passer les matchs de la coupe du monde 2022.

Et non pas qu’il faille être réellement qualifié pour exercer ces métiers, mais il faut parler l’arabe, pour gérer les touristes du Moyen-Orient, de plus en plu nombreux. Ceux-ci sont très exigeants, et le service proposé doit être à la hauteur de leurs attentes.

Si vous avez des lacunes, vous pouvez apprendre à parler l’arabe.

Même chose pour l’Anglais, on particulier pour ceux qui postuleront à un emploi centré autour de la coupe du monde, où des grands événements sportifs internationaux.

Pour améliorer votre anglais : Où apprendre l’anglais au Qatar ?

Devenir hôtesse de l’air (ou steward pour les garçons)

Le tourisme ne saurait se développer sans l’importance des compagnies aériennes, parmi les plus réputées du monde. Si vous rêvez de pouvoir voler avec les compagnies du Golf, vous pouvez consulter ces informations :

Des emplois ouverts à toutes et à tous

Pour y arriver, pour pouvoir travailler au Qatar, il n’y a qu’une règle à respecter : POSTULEZ ! Et si une annonce ne vous semble pas correspondre entièrement à votre profil, ne pas hésiter à faire tout de même acte de candidature, il y a parfois de bonnes surprises au bout de la démarche, nous ne maîtrisons pas toujours les attentes précises des recruteurs.

Pour vous aider, consultez : Devenir hôtesse de l’air ou steward sans le bac.

Le BTP : nombreuses offres d’emploi, même sans diplôme


Les constructions ne connaissent pas la crise au Qatar, loin de là, et le pays est véritablement à la recherche de main d’œuvre pour travailler dans tous les secteurs du BTP.

La demande est croissante, et le pays, faute de candidats suffisants, doit faire appel à des pays comme l’Inde ou l’Iran pour trouver des solutions.

Pour tous les candidats français à l’exil au Qatar, et possédant des connaissances en

  • plomberie,
  • électricité,
  • pose de carrelage,
  • montage d’échafaudage,
  • terrassement,
  • maçonnerie,
  • climatisation,
  • chaudronnerie…

Exemple d’un chantier pharaonique qui demande beaucoup de travailleurs : la ligne de métro God Line. Elle sera opérationnelle en 2019.

Ne pas hésiter à postuler aux offres, où à faire des candidatures spontanées via les adresses présentes sur notre site.

Plus généralement, voici les secteurs dans le BTP, pour lesquels sont souvent recherchés des professionnels au Qatar

  1. Gros oeuvre : terrassement, charpente métallique, maçonnerie, toiture
  2. Aménagement : cloisonnement, faux plafond, revêtement de sol, ventilation, sanitaire, plomberie, électricité, chaudronnerie
  3. Finition : menuiserie, mobilier, plafonnage, spécialistes sols.

Les emplois au Qatar dans le gaz et le pétrole


Les métiers du pétrole sont nombreux, et si certains nécessitent une expérience particulière, d’autres sont ouverts à tous, la formation se faisant généralement sur place, et le laps de temps pour être totalement opérationnel est assez court.

LECTURE CONSEILLÉE : travailler sur une plateforme pétrolière

Pour savoir à quoi ressemble une plateforme off-shore au Qatar

Source : INA Voyages

Parmi les métiers du gaz et du pétrole ouverts à tous, on trouve :

Les agents de maintenance : ceux-ci sont chargés de surveiller les équipements diverses que l’on peut trouver sur une plateforme pétrolière au Qatar, et éventuellement d’intervenir s’il y a défection. L’agent de maintenance, pendant sa formation, sera formé sur diverses tâches, afin de pouvoir couvrir le maximum d’événements imprévus. Un métier varié et valorisant.

L’avitailleur : c’est lui qui gère le remplissage des cuves des gros porteurs, contrôle la qualité, et s’occupe du ravitaillement en conduisant un camion faisant la jonction entre les cuves de kérosène et les avions. Pour pouvoir exercer ce métier au Qatar, il faut avoir un sens des responsabilités, et ne pas avoir peur de travailler en horaires décalés.

Chef de chantier : le chef de chantier agit comme un véritable coordinateur des équipes en poste. Pour postuler à cette fonction, primordiale dans l’organisation, il faut si possible avoir un peu d’expérience dans les différents corps de métiers qui composent les agents de maintenance.

Mais le plus important, reste de faire appliquer les règles de sécurité sur le chantier dont le chef à la charge. Une belle évolution de carrière possible pour ceux qui commencent à travailler dans le pétrole au Qatar comme agent de maintenance.

Les autres métiers du gaz et du pétrole, qui nécessitent une formation poussée :

  • géologue,
  • géophysicien,
  • ingénieur forage,
  • ingénieur réservoir,
  • opérateur extérieur,
  • responsable des achats,
  • responsable des dépôts pétroliers,
  • ingénieur installation pétrolière, opérateur trading.

Les français et les étrangers qui veulent profiter de la manne financière du Qatar doivent le faire maintenant, la coupe du monde de football à venir va développer les pays et ses investissements, et tous les employés vont pouvoir en tirer partie.

La Qatar, comme tous les pays du golf persique, a besoin de cadres pour mettre au point des solutions d’ingénieristes, diriger les équipes qui évoluent sur les plateformes pétrolières, des consultants de pointe en finance pour rassurer les investisseurs internationaux, bref, du personnel performant dans tous les secteurs d’activité.

Pour en savoir plus si vous voulez vous expatrier :

  1. Les contrats de travail
  2. Se loger à Doha (bon courage)
  3. Les formalités administratives