Travailler à Oman Pour un Français 2021

Nombreux sont les Français qui souhaitent émigrer à l’étranger et notamment travailler au Sultanat d’Oman. Nous allons découvrir ensemble dans cet article de quelle manière vous pouvez vous créer une vie prospère, à Oman.

Trouver du travail au Sultanat d’Oman pour un Français

Comment s’y installer ? Quel est le coût de la vie sur place ? Comment trouver une offre d’emploi pour les Français ? Quelles sont les agences de recrutement francophones ? Quelles sont les entreprises françaises à Oman ? Est-ce simple de travailler à Muscate ?

Trouver un travail au sein du Sultanat d’Oman n’est pas impossible, même si vous êtes de nationalité française. Pour cela, il faut remplir certaines conditions comme :

✴️ Trouver un travail avant de partir.

✴️ Obtenir le bon VISA.

✴️ Trouver un logement.

Il est important de préciser que les offres de poste à Oman sont plutôt rares et ne sont pas proposées par les agences de recrutement sur place. Tous les postes qui ne nécessitent pas de compétences particulières sont généralement attribués aux locaux.

Pour vous faire embaucher à Oman, il faut que vous ayez des compétences recherchées par les entreprises locales. Vous pourrez trouver ces postes auprès d’agences de recrutement internationales, ce sont les seules à les proposer, car il n’y a pas d’agence de recrutement francophone à Oman.



Quel est le marché du travail au Sultanat d’Oman ?

Comme nous l’avons vu précédemment, les offres de postes à Oman sont plutôt difficiles à trouver. Cependant, le Sultanat d’Oman est un pays riche qui se développe à grande vitesse. Ce pays de plus de 4,6 millions d’habitants est situé au sud de la péninsule d’Arabie et baigné par la mer d’Arabie. Sa capitale est Muscate. Actuellement, le revenu moyen par habitant est de 25 000 dollars par an.

Les profils recherchés

En ce qui concerne le marché du travail, il faut savoir que les emplois du secteur privé sont occupés à 88 % par des étrangers. Ce marché du travail couvre des industries comme l’exploitation du gaz et l’extraction du pétrole qui, malheureusement, diminue depuis quelques années.

Le marché de la construction et du tourisme de luxe sont en plein essor. Ils sont plébiscités par les autorités, qui y voient un relais de l’économie locale. L’agriculture est également un marché en pleine expansion à Oman.

Les offres d’emplois

Si elles ne sont pas simples à trouver, le Sultanat d’Oman possède une politique incitative, via la création d’une zone de libre-échange économique, qui est très favorable aux entreprises étrangères.

Sur le site Wizbi, vous pourrez trouver des offres d’emploi, au Sultanat d’Oman ou dans sa capitale, comme Chargé de mission économique et commerciale. Pour ce poste par exemple, vous devrez être en possession d’un master en économie, d’une école supérieure de commerce ou équivalent (I.E.P., école d’ingénieur…).

Comme vous pouvez le constater, les offres concernent des profils bien précis et diplômés. Trouver un emploi avec les qualifications nécessaires est plus simple. Les emplois non qualifiés sont réservés aux locaux.



Salaires à Oman pour les expatriés

La vie d’expatrié fait rêver nombre d’entre nous pour deux raisons. La première est d’avoir une expérience à l’étranger, qui est souvent un tremplin dans une carrière. La seconde est que bien souvent, c’est une vie privilégiée, avec un bon salaire, dans des pays au niveau de vie bien souvent inférieur. 

Face à cette course à l’expatriation et aux postes à l’étranger, HSBC a fait une étude sur les meilleures destinations. Parmi les pays les plus convoités figurent le Qatar, Oman, l’Arabie Saoudite et le Bahreïn. Dans ces pays, les expatriés gagnent en moyenne plus de 200 000 dollars par an.

Derrière ces destinations on trouve l’Asie avec le Vietnam, puis le Mexique, et loin derrière, la France.



Visa de travail à Oman

En ce qui concerne les Visas pour le Sultanat d’Oman, il en existe plusieurs. Le Visa touristique, le Visa de travail, le Visa de famille et de résidence et le Visa d’investisseur.

Pour obtenir le Visa de travail, vous devez remplir ces conditions :

✴️ Être âgé d’au moins 21 ans et de moins de 60 ans.

✴️ Fournir des photos et une photocopie de votre passeport.

✴️ Fournir l’original du permis de travail et une copie délivrée par le ministère de la Main-d’œuvre.

✴️ Fournir un certificat médical si vous êtes citoyen de certains pays, dont l’Inde, le Pakistan, les Philippines, l’Indonésie, le Soudan, le Bangladesh, le Sri Lanka, la Syrie, l’Égypte et l’Éthiopie.

Généralement, lorsque vous avez trouvé un poste à Oman, c’est la société de recrutement qui se charge de vous fournir le Visa de travail. C’est la raison pour laquelle vous devez, avant de déménager, avoir trouvé un emploi. Les sociétés qui proposent ces postes au Sultanat ont généralement l’habitude et des facilités pour obtenir les Visas de travail.



Vivre à Oman

Oman n’est pas une ville simple pour les étrangers. Sur de nombreux forums des étrangers cherchent des solutions pour s’installer à Oman et y vivre.

En ce qui concerne la vie locale, la ville est très américanisée, elle propose des restaurants indien, chinois, américains et pour les courses quotidiennes, vous trouverez la chaîne Carrefour.

Au sujet du logement, ce sont généralement les employeurs qui vous le trouvent. Lors de la visite, il vous faudra montrer tous les papiers prouvant que vous allez bien travailler dans le pays. Attention cependant à ne pas être trop bruyant ! Votre propriétaire, s’il juge votre comportement dérangeant, peut décider de vous expulser du jour au lendemain !

Quels sont les prix du logement à Oman ?

Pour le loyer, les prix sont plutôt raisonnables, entre 600 et 1 000 € pour un T2 non meublé. Si vous choisissez d’acheter un logement, pour un appartement de trois pièces, il faudra compter environ 150 000 €. Les villas sont généralement autour des 700 000 €.

En d’autres termes, les prix du logement sont généralement en adéquation avec le salaire des expatriés et ne constituent généralement pas un frein à l’emploi.

Quel est le système de santé à Oman?

Oman est réputé pour avoir l’un des meilleurs systèmes de santé du monde. Malheureusement, en tant qu’expatrié, vous n’y aurez sans doute pas accès. Vous devrez alors passer par des cliniques privées. C’est à vous de trouver le régime qui répondra le mieux à vos besoins et ceux de votre famille.

Comment fonctionnent les impôts à Oman ?

Voici l’un des avantages de travailler à Oman, c’est un paradis fiscal. Les revenus ne sont donc pas imposables et il existe très peu d’impôts personnels. Vous n’aurez même pas de papiers à faire !

Comment fonctionne le permis de conduire à Oman ?

Conduire à Oman est presque indispensable. C’est pourquoi les expatriés ont le droit d’obtenir un permis local, en répondant bien entendu aux exigences et tests locaux. Il est généralement conseillé de vous renseigner auprès de votre employeur pour les modalités du permis. Il est possible que celui-ci fasse une demande avant votre emménagement, ce qui peut vous faire gagner un temps précieux.

Dans le cas d’un séjour, vous êtes autorisé à utiliser votre permis original ou international. Idem si vous êtes en attente de réponse pour votre permis, vous avez la possibilité de conduire. Les permis de conduire sont délivrés par la police royale d’Oman.

Qu’est-ce que Petroleum Development of Oman (PDO) ?

Le Petroleum Development of Oman est la première compagnie pétrolière du pays, créée en 1925. Elle possède plus de 90 % de l’exploration et de la production de pétrole, ainsi que la production de gaz naturel.

Cette compagnie est publique, elle est majoritairement détenue par le gouvernement, qui en possède 60 % des parts. Les parts restantes étant détenues par les sociétés Shell (34 %), Total (4 %) et Partex (2 %). La compagnie de pétrole emploie actuellement plus de 8 500 personnes avec un chiffre d’affaires de 11,4 milliards de dollars. Il s’agit actuellement de l’une des plus grosses compagnies du pays.

Les expatriés sont-ils exclus de certains métiers ?

Depuis la crise sanitaire et la crise économique, le Sultanat d’Oman a décidé de ne plus embaucher d’expatriés dans plusieurs secteurs. Il faut savoir qu’actuellement, ils sont 40 % de la population soit plus de 25 millions.

Le gouvernement a ainsi décidé que certains postes du domaine privé seront désormais réservés aux professionnels locaux. De nombreux permis de travail dans le domaine du commerce, concessions automobiles et assurances ne seront donc pas renouvelés.

L’objectif de cette mesure est de sortir le pays de la crise économique et sanitaire qu’il traverse. Il faut également prendre en compte la chute de l’or noir, qui est de plus en plus rare, ce qui provoque l’inquiétude du gouvernement. C’est également la raison pour laquelle le pays se diversifie au niveau de ses activités, en mettant en avant le tourisme de luxe et l’agriculture. En avril dernier, le gouvernement a fait appel aux entreprises publiques pour leur demander de ne plus employer d’expatriés, mais des nationaux, afin de pallier la crise.

Si vous possédez des qualifications très ciblées et particulières (des qualifications comme ingénieur), vous pouvez encore trouver un poste au Sultanat d’Oman. L’autre solution étant de vous tourner vers une entreprise française à Oman et vous faire missionner depuis l’Hexagone.