Commentaires fermés sur Apprendre l’anglais au Qatar: le British Council de Doha peut vous aider !

Apprendre l’anglais au Qatar: le British Council de Doha peut vous aider !

Posted by | 15 juin 2016 | Nos dossiers spéciaux

Pour travailler au Qatar, il faut lire, écrire, et parler l’anglais. C’est la première condition avant de pouvoir postuler à un poste intéressant à Doha, quel que soit le secteur d’activité. Bien sûr, si on maîtrise l’arabe littéraire, des portes s’ouvriront, mais dans le monde des affaires et du tourisme, c’est l’anglais qui prédomine. Si vous n’avez pas eu le temps de bien maîtriser l’anglais en France, vous pouvez vous rattraper sur place, avec le British Council de Doha.

 

Pour apprendre la langue anglaise au Qatar

Le British Council existe depuis 1972 dans le pays, autant dire qu’il fait maintenant partie intégrante de Doha ! Beaucoup d’enseignants anglophones y travaillent, pour permettre aux qataris qui le souhaitent, et plus généralement aux habitants de la ville d’apprendre, mais aussi de perfectionner leur anglais. La création du British Council est le fruit d’une collaboration réussie entre le Royaume-Uni et le Qatar.

S’améliorer en anglais

Pour décrocher le job de ses rêves à Doha, il ne faudra pas seulement comprendre la langue, mais également avoir un excellent niveau, pour être capable de participer à des réunions, à des conférences call ou à des entretiens en anglais. Votre CV, d’ailleurs, pour toute recherche d’emploi devra être rédigé dans cette langue. La concurrence sur les bons postes est rude au Qatar, alors mettez toutes les chances de votre côté !

 

Pourquoi le British Council ?

Si les lieux où perfectionner son français à Doha et améliorer son arabe ne manquent pas, le British Council est la référence en ce qui concerne les cours en anglais, que l’on s’y inscrive pour des raisons personnelles ou professionnelles. Le centre utilise les dernières technologies modernes pour un apprentissage de qualité.

parler anglais

Le British Council est particulièrement recommandé pour progresser dans l’anglais des affaires, qui est ce qui intéresse tout candidat à l’expatriation à Doha. Bien parler anglais, c’est avoir un meilleur rendement et donc des possibilités de grimper plus vite dans la hiérarchie de sa société. Les perspectives de carrières s’ouvriront plus facilement, et quand on voit la concurrence dans certains secteurs, il faut mettre tous les atouts de son côté.

Le centre de Doha

Les enseignants y sont mis dans des conditions optimales pour donner le meilleur d’eux mêmes, et ce sont les élèves qui en profitent. Les locaux sont spacieux et lumineux, modernes (avec tableaux interactifs), ce qui les mets dans les meilleurs conditions pour apprendre l’anglais le mieux possible, et le plus vite possible. Les progrès pour des élèves assidus et motivés sont en principe très rapides.

Pour les parents qui voudraient y mettre leurs enfants, je pense notamment aux français qui s’expatrient au Qatar, sachez que le British Council de Doha est facilement accessible et qu’il est sécurisé. Les entreprises ont également la possibilité d’y envoyer leurs collaborateurs pour qu’ils se perfectionnent si besoin. Ce dernier point est bon à savoir : on peut donc se faire payer des cours par sa boîte.

Certains regrettent déjà de ne pas avoir assez écouté à l’école. Mais il faut dire qu’avec les enseignants en anglais qu’on a en France, faire des progrès relève du miracle ! Si vous passez par Doha, l’occasion vous ai donné de progresser, ne la ratez pas !

3095 total views, 1 today